Syndicat Professionnel de l’Enseignement Libre Catholique Centre Poitou-Charentes Logo du Syndicat Professionnel de l’Enseignement Libre Catholique Centre Poitou-Charentes

Accueil


Le Spelc Centre Poitou-Charentes,

une équipe à votre service.

 

 

(photo ci-contre : le conseil d’administration du Spelc Centre Poitou-Charentes. De gauche à droite :  Brigitte Legros, Bruno Chesnoy, Brigitte Leclerc, Martine Schulé, Marie-France Galloux, Jean-Marie Refeuille, François-Xavier Lelièvre, Karine Prost-Aprin, Philippe Mesnager et Corine Rondreux. Absents sur la photo : Bruno Gouillon et Marie Françoise Pauly)

Les actualités du SPELC Centre Poitou-Charentes

(18/04/18) Participation du Spelc Centre Poitou-Charentes au congrès de la fédération des Spelc.

Mardi 24 avril prochain, au petit matin, une délégation de 12 personnes, responsables du Spelc Centre Poitou-Charentes, prendra la route vers Gérardmer pour participer au congrès de la fédération nationale.

Comme lors de chaque réunion organisée par la fédération, le Spelc Centre Poitou-Charentes a tout mis en œuvre afin de pouvoir être présent malgré les difficultés liées au transport pour se rendre dans les Vosges. Les responsables apprécieront de retrouver des collègues d’autres régions.
Le Spelc Centre Poitou-Charentes présentera, comme à son habitude, un candidat pour le renouvellement partiel du conseil fédéral. Il s’agit de Bruno Chesnoy, professeur des écoles, trésorier de notre organisation. Ce collègue représente le Spelc Centre Poitou-Charentes dans de nombreux domaines (mouvement de l’emploi, formation des enseignants, attribution des moyens d’enseignement, instances représentatives du personnel).

(15/04/2018) Public nombreux à la réunion retraite organisée à Tours.

Le mercredi 11 avril, le Spelc Centre Poitou-Charentes a organisé une réunion d’information sur la retraite dans le grand amphithéâtre de la direction diocésaine de Tours.

Pendant plus de deux heures, Philippe Mesnager, responsable du service retraite du Spelc Centre Poitou-Charentes, a présenté la réglementation en matière de retraite et notamment les nouvelles mesures applicables dès 2019. De nombreux enseignants et personnels salariés des établissements ont ainsi pu s’informer et apprécier l’expertise du Spelc Centre Poitou-Charentes en matière de retraite. Pour rappel, le service retraite du Spelc Centre Poitou-Charentes propose à ses adhérents une étude personnalisée de leurs droits et un accompagnement dans leurs démarches.

Télécharger le diaporama de la réunion du 11 avril 2018

Avant cette présentation, les membres présents ont pu rencontrer individuellement des responsables, membres du conseil d’administration du Spelc Centre Poitou-Charentes. Ils ont pu poser toute question sur la carrière, les droits sociaux, le mouvement des maîtres, etc.

 

(11/04/2018) Contingent par département pour l’accès à l’échelle de rémunération de professeur des écoles.

Le 8 mars dernier, un arrêté a été publié pour l’accès à l’échelle de rémunération de professeur des écoles des maîtres contractuels ou agréés des établissements d’enseignement privés Cet arrêté détermine la répartition des contingents entre les départements, au titre de l’année scolaire 2018-2019.

Au titre du premier concours interne, il n’y a aucun poste pour les académies d’Orléans-Tours et de Poitiers.

 

Pour l’accès par liste d’aptitude :

Cher

1 poste

Eure et Loir

1 poste

Indre

1 poste

Indre et Loire

1 poste

Loir et Cher

1 poste

Loiret

1 poste

Charente

1 poste

Charente Maritime

2 postes

Deux Sèvres

3 postes

Vienne

1 poste

(06/04/2018) Compte-rendu de la CCMI Orléans Tours du 27 mars 2018.

Le 27 mars s’est tenue la CCMI à la DSDEN de Tours avec, comme objet principal, l’étude des changements d’échelon pour les instituteurs, les professeurs des écoles à la classe normale et à la hors classe.
Dès le début de la réunion, les élus du Spelc Centre Poitou-Charentes ont pris la parole pour lire une déclaration.

Ils souhaitaient revenir sur certains points et en présenter d’autres comme les nouvelles modalités de changement d’échelon qui ne permettent que très peu de promotions grâce à la bonification d’ancienneté.
Tous les adhérents promus ont reçu un message électronique dès les promotions proclamées. En fin de réunion, tous les promus ont été prévenus par courrier soit dans leur établissement soit à l’adresse postale des adhérents.

Lors de cette réunion, nous avons échangé avec le secrétaire général de la DSDEN sur le PPCR, le mouvement de l’emploi, les directions multi-sites, les moyens de remplacement, les autorisations d’absence.

La prochaine CCMI aura lieu le 29 mai prochain, elle examinera les candidatures à la classe exceptionnelle.
Pour les personnes concernées nous vous invitons à relire la circulaire du 20 mars dernier .

Le 5 juillet se tiendra la CCMI qui étudiera le mouvement de l’emploi, l’accès à la hors classe et à la liste d’aptitude  des professeurs des écoles.

Bien entendu, les élus du Spelc Centre Poitou-Charentes suivront tous les dossiers en leur possession.

(05/04/2018) Abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à trois ans : contribution de l’Enseignement catholique.

Dans un courrier daté du 4 avril dernier, Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement catholique a rappelé une des propositions faites  en février 2017, dans la « Contribution pour l’école ». Il s’agissait  de « débuter le parcours de formation à 3 ans, en abaissant l’âge de l’obligation scolaire pour favoriser l’acquisition des fondamentaux : langage, fondements de la lecture, bases de mathématiques, première socialisation ».

Maintenant, l’Enseignement catholique prend acte de l’annonce faite par le Président de la République, dans son discours du 27 mars 2018, d’un abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire à trois ans.

Pascal Balmand précise que l’Enseignement catholique saura s’engager pour l’école maternelle.

Le Spelc Centre Poitou-Charentes sera attentif à ce que les moyens soient mis à disposition pour une plus grande ouverture à tous.

(30/03/2018) Adoption définitive de la loi sur le régime d’ouverture des établissements privés hors contrat.

Dans un communiqué du 29 mars dernier, l’Enseignement catholique se félicite de l’adoption définitive de la loi visant à simplifier et mieux encadrer le régime d’ouverture et de contrôle des établissements privés hors contrat.

Cette loi confirme le régime déclaratif et non pas celui d’autorisation préalable. Elle répond aux objectifs de simplification, d’harmonisation et de modernisation qui tiennent compte de la réalité.

La procédure est simplifiée. Un guichet unique est créé pour le dépôt des dossiers. Certaines dispositions sont harmonisées, telles que les conditions de direction dans le 1er et le 2d degré.

La loi renforce le contrôle a posteriori des établissements hors contrat.

(24/03/2018) Publication des indicateurs de résultats des lycées.

Le Ministère de l’Education Nationale vient de publier les indicateurs de résultats des lycées d’enseignement général, technologique et professionnels.

http://www.education.gouv.fr/cid3014/les-indicateurs-de-resultats-des-lycees.html

Ces indicateurs de performance sont calculés pour tous les lycées publics et privés sous contrat.

Ils permettent d’évaluer les résultats d’un lycée par rapport à ceux des établissements, comparables au niveau national. Ils sont établis à partir des résultats des élèves au baccalauréat.

Ils proposent, notamment, une appréciation relative de la valeur ajoutée du lycée en tenant compte de différents critères : les caractéristiques des élèves (âge, origine sociale) et de leur niveau à l’entrée en seconde.

Cette valeur ajoutée mesure la différence entre les résultats obtenus et les résultats qui étaient attendus. Elle traduit la contribution de l’établissement à la réussite scolaire. Nous souhaitons que cette valeur ajoutée permette de  développer la mixité sociale dans certains établissements sous contrat.

(20/03/2018) Journée d’action du 22 mars : communiqué du Spelc Centre Poitou-Charentes.

Un mouvement de protestation est prévu le jeudi 22 mars à l’initiative de la plupart des syndicats de la fonction publique. Cette mobilisation vise d’abord à défendre le statut de la fonction publique ainsi que le pouvoir d’achat des fonctionnaires et des agents de droit public.

Les maîtres de l’enseignement privé, qui sont des agents de droit public, sont aussi directement visés par les mesures annoncées : gel du point de la fonction publique, rétablissement de la journée de carence, report du volet salarial du PPCR, hausse de la CSG.

Pour les deux académies d’Orléans-Tours et de Poitiers, les mesures de restrictions budgétaires produiront des effets dès la prochaine rentrée avec une diminution du nombre de postes pour l’enseignement privé.

Le Spelc Centre Poitou-Charentes avait invité, le 10 octobre dernier, ses adhérents et sympathisants à se joindre à la journée de mobilisation. Il en fait de même pour la journée du jeudi 22 mars.

(17/03/2018) Présentation du Spelc Centre Poitou-Charentes à l’Isfec Saint Martin.

Jeudi 15 mars, à l’Isfec Saint Martin à Tours, les professeurs stagiaires étaient conviés, dans le cadre de leur formation, à une présentation suivie d’une rencontre avec les organisations syndicales.

Le Spelc Centre Poitou-Charentes était représenté par Bruno Chesnoy, Philippe Mesnager et Martine Schulé.

Dans un premier temps, dans le grand amphithéâtre de la direction diocésaine, nous nous sommes présentés devant une centaine d’étudiants stagiaires du premier et du second degré des académies d’Orléans-Tours et de Poitiers. A l’aide d’un diaporama, nous avons expliqué l’histoire de notre syndicat et les services que nous pouvons rendre.

Télécharger le diaporama

Dans un second temps, les étudiants ont été invités à rejoindre nos responsables et à poser toutes les questions sur leur carrière, le mouvement de l’emploi et le fonctionnement des différentes commissions.

Une occasion pour nos adhérents de nous rencontrer, et pour les autres de découvrir et de rejoindre le Spelc Centre Poitou-Charentes.

(13/03/2018) Report au 23 mars 2018 de la date de clôture des candidatures à la classe exceptionnelle.

Le Ministère de l’Education nationale a décidé de reporter du 16 mars au 23 mars la date limite de dépôt des candidatures pour l’accès à la classe exceptionnelle.

Il en a communiqué le motif : « la liste des fonctions intégrée dans l’application Iprofessionnel correspondait à celle du public, ce qui a pu générer une certaine confusion pour les enseignants.
Dans certains cas, les saisies effectuées par les enseignants seront  effacées par l’application du correctif »

Important : les maîtres  qui ont déjà candidaté sont  invités à vérifier que les informations qui figurent dans I-professionnel correspondent bien à leur dernière saisie.

Les dossiers de candidature seront examinés lors des réunions de CCMI (1er degré) et CCMA (2d degré) de fin d’année scolaire.

(07/03/2018) Mixité sociale : un exemple à suivre pour encourager les projets.

Dans le département de la Haute Garonne, le conseil départemental a pris la décision de moduler la part éducative de la dotation de fonctionnement des quelques 117 collèges publics et privés du département en fonction d’un ratio mesurant la mixité sociale au sein de chaque établissement.

Dès 2019, des collèges pourront donc obtenir des moyens supplémentaires pour la réalisation de projets éducatifs ambitieux avec pour objectif la correction des inégalités.

La part éducative de la dotation de fonctionnement sera comprise entre 22 et 70 euros, soit du simple à plus du triple. Le dispositif sera appliqué progressivement, dès 2019, sur trois années consécutives.

 Espérons que d’autres conseils départementaux donneront, aux collèges, les moyens d’innover pour la réussite de tous les élèves.

(23/02/2018) Réunion de l’instance académique de coordination d’Orléans-Tours : le Spelc Centre Poitou-Charentes présent.

Contrairement à l’académie de Poitiers qui ne possède qu’une seule commission de l’emploi du 1er degré pour les quatre départements de l’académie, il subsiste quatre commissions de l’emploi dans l’académie d’Orléans-Tours.

Conformément à l’accord sur l’emploi du 1er degré, les bureaux des quatre commissions diocésaines (Eure et Loir, Indre et Loire et Loir et Cher) et interdiocésaine (Berry-Loiret) constituent l’instance académique de coordination (IAC).

Elle a pour vocation d’harmoniser les calendriers des commissions d’emploi, de répartir entre les commissions de l’emploi le nombre d’emplois à réserver pour permettre aux lauréats des concours externes d’effectuer leur année de stage, de gérer la situation des maîtres qui n’a pas pu être résolue dans les commissions d’emploi.

Cette instance s’est réunie jeudi 22 février à Orléans.

Le Spelc Centre Poitou-Charentes, syndicat majoritaire dans l’académie d’Orléans-Tours était  représenté par l’ensemble de sa délégation : Martine Schulé, Brigitte Leclerc, Jean-Marie Refeuille et Bruno Chesnoy (de gauche à droite, photo ci-contre).

(19/02/2018) Christèle Monin, des bords de la Charente aux rives du Mékong.

Le dernier numéro de la revue fédérale du SPELC consacre une page à un article d’une adhérente du Spelc Centre Poitou-Charentes, Christèle Monin. Notre collègue est partie enseigner au lycée français de Ventiane au Laos. Elle n’en est pas à sa première « expatriation professionnelle », puisqu’elle a enseigné plusieurs années aux Etats-Unis et en Egypte.

Entre deux déplacements professionnels, elle a représenté le Spelc Centre Poitou-Charentes au Codiec de Charente.

Nous vous invitons à lire cet article qui nous fait mieux comprendre la richesse d’enseigner à l’étranger, à la fois pour découvrir un autre mode d’apprentissage et pour réfléchir à la façon d’enseigner en France.
Nous apprécions les témoignages de nos collègues expatriés qui continuent à adhérer au Spelc Centre Poitou-Charentes.

(16/02/2018) Armel de La Bourdonnaye, nouveau recteur de l’académie de Poitiers.

Armel de La Bourdonnaye, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, a dirigé l’École des Ponts ParisTech, anciennement école nationale des ponts et chaussées, d’août 2012 à juillet 2017. Il succède à Anne Bisagni-Faure, nommée rectrice de l’académie de Toulouse.

A noter que le poste de recteur de l’académie de Limoges n’a pas été pourvu suite au départ de Daniel Auverlot, nommé recteur de l’académie de Créteil.

A ce jour, le gouvernement n’a pas communiqué le nom du futur recteur de  Limoges, ce qui relance les spéculations sur le maintien ou non de trois rectorats (Bordeaux, Poitiers et Limoges) au sein de la région Nouvelle Aquitaine.

 

(09/02/2018) Information sur les retraites : attention à la confusion.

Le ministère de l’Education nationale communique de plus en plus vers ses agents par le biais de leur adresse académique. Un message, envoyé récemment, invite les maîtres, y compris ceux de l’enseignement privé, à se connecter sur le site de l’ENSAP (espace numérique sécurisé des agents publics) afin d’obtenir une simulation de leur future pension de retraite.

Les maîtres de l’enseignement privé, agent de droit public, dépendent, pour leur retraite, du régime général de la sécurité sociale et des régimes complémentaires ARRCO et AGIRC. En aucun cas ils ne bénéficient des pensions civiles de l’Etat réservées aux fonctionnaires. Ils ne peuvent donc pas  obtenir une simulation via le site de l’ENSAP. Le message qu’ils ont reçu ne les concerne pas.

Pour rappel, le Spelc Centre Poitou-Charentes met son expertise en matière de retraite des personnels de l’enseignement privé au service de ses adhérents. Plusieurs centaines d’estimations ont été réalisées, ces dernières années, par son « service retraite ». Les estimations tiennent compte des spécificités de notre régime de retraite, et sont actualisées en fonction de l’évolution de la législation.

Vous pouvez découvrir ce « service retraite » sur la page dédiée de notre site :

http://spelc-centre-poitou-charentes.fr/estimer-sa-retraite/

N’hésitez pas à en informer vos collègues.

(26/01/2018) Enseignants : jour de carence pour congé maladie.

La loi de finances pour 2018 prévoit que le premier jour de congé de maladie constitue le délai de carence pendant lequel l’employeur ne verse aucune rémunération aux agents publics.

Cette mesure est entrée en vigueur à compter du 1er janvier 2018.

Nous rappelons que pour le Spelc Centre Poitou- Charentes, il s’agit d’une mesure injuste car dans le secteur privé, de nombreux salariés bénéficient du maintien de salaire dans le cadre des accords d’entreprise ou de la convention collective.

Lors d’un premier congé de maladie, le jour de carence s’applique.

En cas de prolongation de ce congé ou lorsque la reprise de travail n’a pas excédé 48 heures, il n’y a pas d’application du jour de carence.

Ce jour de carence ne s’applique pas en cas de :

  • congé pour invalidité temporaire imputable au service ;
  • congé pour accident de service ou accident du travail et maladie professionnelle ;
  • congé de longue maladie ;
  • congé de longue durée et congé de grave maladie ;
  • congé de maladie accordé postérieurement à un premier congé de maladie au titre d’une même affection de longue durée, pour une période de trois ans à compter de ce premier congé de maladie.

Le congé de maternité n’est pas concerné pas plus que les jours pour « enfant malade ».

(24/01/2018) Une rentrée 2018 très tendue.

Stabilité du budget de l’Education nationale oblige, la rentrée 2018 se fera à moyens constants, pour l’enseignement public comme pour l’enseignement privé sous contrat.

A la rentrée 2017, l’Enseignement catholique enregistre une progression de plus de 14 000 élèves au niveau national. La plupart des académies augmentent leur effectif d’élèves.

La décision du secrétariat général de l’Enseignement catholique a été de réduire à 100 emplois le redéploiement qui vise à abonder les académies déficitaires en retirant des emplois dans les académies excédentaires.

Dans ce contexte, effectifs quasi stables sur Orléans-Tours et en baisse sur Poitiers, ces deux académies, largement excédentaires sont appelées à rendre des emplois (7 emplois pour Orléans-Tours et 12 pour Poitiers, chiffres qui ne tiennent pas compte de la reconstitution de la réserve académique pour l’académie d’Orléans-Tours).

Les représentants du Spelc Centre Poitou-Charentes, qui siègent dans les deux CAEC et les 7 Codiec ou inter-Codiec du territoire, se montreront vigilants afin que l’impact sur l’emploi des maîtres soit limité. Ils seront attentifs aux choix faits dans les deux académies pour redéfinir la carte scolaire afin de sortir de la « zone rouge » des académies excédentaires appelées à rendre des emplois tout au long du quinquennat.

(10/01/2018) Retraités et futurs retraités : baisse du pouvoir d’achat confirmée.

Comme annoncé, la contribution sociale généralisée (CSG) a été portée à 8,3% pour les retraités à compter du 1er janvier 2018. Cette hausse de 1,7 point de la CSG se traduit par une diminution d’autant des pensions versées par le régime général, les régimes complémentaires et le régime additionnel de l’enseignement privé.

Pour les enseignants et les salariés nés  en 1957 et après, le départ à l’âge légal et au taux plein, à partir du 1er janvier 2019, s’accompagnera d’un malus de 10% pendant une période de 3 ans sur les pensions versées par l’Arrco et l’Agirc. Vous retrouverez le détail de cette mesure sur la page « service retraite » de notre site.

(30/12/2017) Parution du décret relatif à la fusion des instances représentatives du personnel.

La fusion des instances représentatives du personnel au sein d’un « comité social économique » (CSE) entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Un décret, publié au journal officiel de ce jour, en fixe l’organisation. Obligatoire dans les établissements de plus de 50 salariés (enseignants de droit public inclus), le CSE conserve les prérogatives des instances qu’il remplace (délégués du personnel, comité d’entreprise, CHSCT), à savoir la représentation des salariés auprès de l’employeur, l’amélioration des conditions de travail, la prévention des risques professionnels ainsi que la gestion des œuvres sociales.

La fusion des instances doit intervenir au plus tard le 31 décembre 2019, au terme des mandats actuellement en cours.

Dans plusieurs établissements, à l’initiative du Spelc Centre Poitou-Charentes, des formations ont été programmées à l’intention des membres élus dans les instances représentatives du personnel.

(28/12/2017) PPCR : report des mesures statutaires et indiciaires.

Deux décrets ont été publiés au Journal officiel du 23 décembre dernier. Ils entérinent le report d’un an des mesures statutaires et indiciaires dont l’application était initialement prévue le 1er janvier 2018.

Ce report avait été annoncé en octobre par le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin.

Après l’annonce du gel de la valeur du point de la fonction publique, ce report vient confirmer un retour en arrière dans l’amélioration du pouvoir d’achat des enseignants qui se voient privés des mesures actées par le précédent gouvernement.

D’autres mesures s’ajoutent à celles-ci : la diminution des postes offerts aux concours, qui accentue le nombre de nos collègues en situation précaire et la hausse de la CSG, non compensée pour les retraités.

crédits mentions légales